Suivez-nous :
Bolivie

Le sud de Lipez (1/2)

JOUR 1

Le départ pour Uyuni

On nous avait dit 6h30, l’heure du rendez-vous, le soir même on nous dit 8h30 devant notre hôtel, ce qui nous énerve déjà un peu car cela veut dire que l’on passera moins de temps dans la région de Lipez.

C’est bien à 8h30 que le bus passe nous prendre, mais l’on se retrouve bloqué à la sortie de la ville d’Atacama car les cols de montagnes sont encore verglacées. On a le droit à un super petit déjeuner, on ne manquait de rien.

Mais on a également eu le droit au déjeuner au même endroit. On a cru qu’on n’allait pas partir aujourd’hui. Quant à 13h, ils nous disent tous dans le bus !

Le départ est autorisé vers la Bolivie (13h) car pour la frontière d’Argentine, c’est reporté à demain, on a encore eu de la chance. Tous les minibus roulent plus vite les uns que les autres pour arriver à la frontière en premier. Une fois arrivé on revoit de la neige ! Ça fait plus d’une année et demie, alors forcément il y a une ou deux boules de neige qui partent. On passe les frontières assez vite, tout le monde est pressé. Quand on arrive à la frontière Bolivienne, il y a juste un douanier dans une cabane en bois qui tamponne les passeports, du jamais vu.

Une fois passé, on rejoint notre guide en 4×4 et on se fait attribuer une voiture. Les passagers seront un couple d’allemands (environ 20 ans), et 2 français d’une trentaine d’années et nous. Notre agence a trois 4×4, on s’est plus ou moins suivi durant les 3 jours de voyage, on se retrouvait surtout pour manger et dormir.

Alors c’est parti, on commence le 4×4, sans piste, on roule où l’on a envie, le décors est incroyable. Voici notre programme des 3 jours :

Le paysage change de couleur, on voit pleins de vigognes, on commence à monter en altitude.

Premier arrêt : La laguna blanco

On a pas mal de retard, c’est-à-dire une matinée, alors on s’arrête pas très longtemps à tous les arrêts. Mais de toute façon, on a tellement froid qu’on ne résiste pas très longtemps non plus à l’extérieur.

Le laguna Blanco est magnifique, on la regarde avec émerveillement en essayant de mémoriser ces images incroyables dans nos cerveaux pour le reste de notre vie. On vous laisse l’admirer à votre tour.

Et on termine par un panorama :

Deuxième arrêt : La laguna Verde

Nous arrivons ensuite à la laguna verde, il y a un beau volcan juste à côté et la lagune est bleu verte. Ce paysage est vraiment dingue et d’autant plus car il n’y a pas de route, pas de chemin.

Nous repartons dans les paysages magnifiques, le chauffeur commence à nous sortir les feuilles de Coca (ce n’est pas de la cocaïne), avec une petite pâte pour améliorer le goût. C’est connu comme remède au mal des montagnes. Nous passons des cols à plus de 5000m. Les premiers effets de l’altitude se font ressentir pour certain, pour nous 2 tout va bien. Agathe en prend quand même histoire d’essayer, ça lui donne un mal de tête, ça aurait dû faire l’effet opposé…

Troisième arrêt : Le désert de Dali

Ici nous avons un paysage exceptionnel comme tout au long de ce voyage, mais notre guide, qui est aussi le chauffeur, nous propose de faire les premières photos de groupe. Alors on s’amuse tous beaucoup.

Quatrième arrêt : Les termes

Les termes, c’est une source d’eau chaude, un petit bassin, avec la vue sur une grande étendue d’eau, l’endroit est magnifique.

Avec une eau à 35°C, une température extérieure proche des 0°C. Tout est magnifique.

On va ensuite manger notre déjeuner théorique. Il est 16h, et on mange comme des dieux, c’est le retour de la purée, ça fait certainement plus d’un an qu’on en a pas mangé. Ça ne nous manquait pas mais après l’avoir gouté, on s’est rendu compte que c’était le cas.

Cinquième arrêt : Les geysers

Ici, nous venons trouver un spot rempli de geyser, il y a beaucoup de fumée toxique. C’est en particulier du soufre qui sort d’ici, comme à Kawah Ijen sur Java en Indonésie. Nous essayons de passer entre les fumées, pour faire nos photos.

Sixième arrêt : La laguna colorado

Nous arrivons trop tard cette fois-ci, le soleil est en train de se coucher mais nous ne voyons plus grand-chose, car les cols de montagnes rendent l’ambiance très sombre. Nous y reviendrons demain matin quand il fera jour.

Septième arrêt : Le gîte

Avec tout ce retard notre gîte a dû changer car nous n’avons pas eu le temps nécessaire pour atteindre celui réservé par l’agence.

Nous arrivons au gîte, des chambres pour plusieurs personnes, on prend une chambre avec les allemands et un anglais d’un autre groupe.

A peine le temps de poser les affaires qu’on nous propose de passer à table. Le diner est excellent, une soupe, un plat avec du quinoa. Ici, nous sommes dans la région du quinoa, qui ne pousse qu’à altitude très élevé.

Le soir on sort les claquettes chaussettes, un classique allemand, que j’ai déjà adopté (Cyril) depuis qu’il fait froid. On sort admirer les étoiles dans ce décor époustouflant. On rentre se réchauffer à côté du poêle pour parler 5 minutes et au lit, on est fatigué, la nuit s’annonce très froide. Mais avec Agathe, on est prévenu depuis longtemps. On a 4 couvertures du gîte et normalement, le gîte aurait dû avoir des duvets, il n’en avait pas. Ce n’est pas très grave pour nous, on a nos duvets à 5°C, on s’habille avec des sous-couches thermiques, on garde les chaussettes d’hiver et on s’endort. Ici la nuit on peut avoir jusqu’à -25°C !

Partager l'article
Article précédent Article suivant

Vous-devriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Reply Claire

    Joli cadre aussi la Bolivie!, surtout derrière les écrans, on ne ressent pas le froid 😉 Paysage lunaire et magique parce que surprenant avec ces geysers… mais endroit où il faut être accompagné… Belles couleurs, belles photos Merci de la promenade😍🤗

    11 août 2020 at 19 h 49 min
    • Reply Ça explore

      Merci Claire pour ce beau commentaire !

      12 août 2020 at 13 h 41 min
  • Reply Jean Philippe

    Trop beau le soleil et le froid un contraster exqui

    9 août 2020 at 16 h 42 min
    • Reply Ça explore

      Merci Jean-Phi !!!

      9 août 2020 at 16 h 50 min

    Laisser un commentaire